L’école

Meyzieu, le 11.06.2020

Chers parents,

Nous suivons les recommandations de l’état, et comme les conservatoires et les écoles de musique de la région, nous n’ouvrirons pas l’école pour les cours collectifs jusqu’à la fin de l’année.
Nous continuons le suivi à distance, avec notamment :
Pour les cours collectifs éveil et initiation : les séances audio, à faire à la maison avec les parents.
Pour les cours collectifs rythme et chanson et comédie : le concours de notes, qui est un moyen de développer son oreille musicale à la maison, avec aide et retour personnalisé. Nous continuerons le travail de théâtre à la maison en vidéo comme nous avons commencé.
Pour les cours de violoncelle et de piano : l’enseignement est assuré à distance pour le mois de Mai.
Et en plus :
Radio bouge et chante : des émissions de radio en format court, pour toutes et tous. Pour le moment nous laissons la parole aux élèves de violoncelle qui posent des questions à des musiciens professionnels.
Piano TV : une sélection de vidéos musicales préparées par Petru.
En bref, bouge et chante ça continue, le lien est toujours là !
à bientôt
Grégory

ligne danseurs

 = 

L’école a été créée en septembre 2013 et compte actuellement une centaine d’élève.

La méthode est différente, la progression est différente, car le plaisir
est mis comme première condition, dès le départ. Cette pédagogie
venue de Hongrie permet à l’élève du plus jeune âge jusqu’à un
niveau professionnel de développer ses qualités de musicien, et ce
tout au long de sa vie.

La danse et les jeux chantés sont au centre de l’apprentissage, car
la musique est mouvement, et que les enfants aiment bouger !
L’élève découvre ainsi la musique avec joie, et affine sa perception
corporelle en lien avec elle. Ce sera une aide précieuse pour la
pratique d’un instrument.

Voici l’instrument que tout le monde possède : la voix. Tous les cours
se font en chantant, pour que l’élève vive la musique directement
et la ressente de l’intérieur. Chanter pour le plaisir, puis petit à petit
reconnaître les caractéristiques musicales pratiquées :
do, ré ou mi ? des croches…ou des noires ? binaire, ou ternaire ?

Comprendre la musique, reconnaître les notes et les rythmes,
lire une partition en l’entendant «avec l’oreille intérieure»,
jouer d’un instrument si on le désire…
La progression suit un schéma précis qui suivra le jeune musicien
sur plusieurs années, l’amenant toujours plus loin dans son dialogue
avec la musique, et faisant grandir en lui la joie qu’elle procure.