Rythme et chanson

Pour enfants de 8 – 9 ans

Rythme… 

Après les deux années d’initiation, les élèves sont capables de reconnaître corporellement et reproduire les rythmes fondamentaux de la musique : pulsation, division binaire et ternaire, accélération et ralenti… Ils les connaissent car ils les ont vécu de nombreuses fois dans des contextes différents. Ils approfondissent pendant les années rythme et chanson leur aisance corporelle, mais également leur niveau de lecture, qui peut être fait en parallèle à la pratique d’un instrument. Puisque notre premier instrument à bouge et chante, c’est la voix, tout se fera en rythme…

…et chansons ! 

Le cœur de notre pédagogie, vous l’avez compris, est le chant. La compréhension de la musique devient de plus en plus fine grâce à une pratique vocale régulière. Le passage à l’instrument est facilité car quand on sait chanter les notes d’une musique, il suffit de savoir où elles se trouvent sur l’instrument pour les jouer. Nous séparons ainsi compétences du musicien, ce qu’il a développé à l’intérieur, par le corps et la voix, et la technique de l’instrument qui s’apprend en parallèle. Dans ce cours nous développons toutes les compétences indispensables à tous les musiciens. Ils sont en permanence dans la pratique collective, par les jeux et les activités, mais en gardant l’exigence d’adapter son geste aux autres. Ce dialogue, cet aller-retour, prépare le dialogue entre l’instrumentiste et son instrument, ou entre un musicien et un groupe. L’oreille est sollicité, mais elle est en permanence associée au geste pour que le groupe fonctionne ensemble.

Déroulé d’une séance-type

Les séances sont toutes différentes, mais le plus possible nous pratiquons les principales compétences du musicien à chaque cours : oreille, corps, conscientisation de la musique, expression libre et improvisation, écoute des timbres.

Pour commencer, un cours moment de préparation par des jeux vocaux et corporels : développer son instrument (la voix, mais aussi le corps!), aller chercher les extrêmes mais aussi la finesse, jouer et maîtriser les nuances.

Ensuite, des jeux chantés aux objectifs musicaux précis : prendre plaisir à chanter bien sûr, mais aussi se construire une culture et une oreille musicale, développer un bon sens de la pulsation, une meilleure écoute, puis petit à petit reconnaître les notes, les rythmes, pour aller vers la conscience de ce qu’on chante ou qu’on joue, qui passera par la lecture chantée :

En milieu de séance : une pratique progressive de la musique écrite : la musique lue en chantant est à chaque séance la musique du jeu pratiqué avant. Les notions sont donc toujours concrètes. Elles sont abordées au fil de la progression des enfants, et elle sont toujours vécue et découvertes à l’intérieur d’un jeu ou d’une chanson. Le passage se fait alors de l’inconscient vers le conscient de manière très progressive, étape par étape.

Ensuite : un moment d’expression corporelle sur de la musique enregistrée, le plus souvent de la musique classique. C’est un moment d’échange et un moment d’expression qui peut être parfois libre, parfois dirigé. Il permet un meilleur contact direct avec la musique elle même, une connexion de chacun avec sa propre musique, car détachée d’une trop grand intellectualisation.

Encore des jeux chantés, des devinettes musicales, des jeux d’écoute, puisque que c’est par la pratique que nous apprenons !

Pour finir : un temps calme pour l’écoute d’un instrument joué par le professeur. Comme un mini-concert qui permet aux enfants de découvrir plusieurs instruments pendant l’année et pourquoi pas susciter quelques envies !