François la gargouille

2013 – Le manuscrit des dents noires
(Commande du Conservatoire de musique et d’art dramatique de Meyzieu)

« Plusieurs copains se promènent l’après-midi sur la colline de Fourvière. Au bout de quelques temps, ils se rendent compte que l’un d’entre eux, François, manque à l’appel. Après l’avoir cherché partout en vain, ses amis découvrent un livre mystérieux, qui va peut-être les mener jusqu’à lui… »

Un voyage dans le temps au cœur de l’histoire de Lyon, à la rencontre de personnages haut en couleur : les tailleurs de pierre de la cathédrale St Jean, les « authentiques dents noires » de la rue Mercière, Guignol et les canuts qui prennent avec humour leur situation, si le soyeux ne s’en mêle pas. Enfin les frères Lumière qui travaillent sur la projection du premier film !

Personnages principaux :
Ninon, Azouz, Antoine, Juliette, Père Thomas, Un soyeux, les frères Lumière

IMG_0212Personnages et chansons :
Les esprits du livre : Le temps, le temps
Les tailleurs de pierre: François la gargouille 
Les dents-noires : Oyez, oyez, bonnes gens 
Les canuts : Bistanclaque pan
Le public du premier film : Le cinématographe
Tous : Il n’avait pas de maison

Les dialogues sont à se répartir entre les acteurs suivant leur nombre

6 scènes, 6 Chansons
Formation : Piano / Violoncelle / Percussions
Durée : 40 minutes

Productions :
Ecole St Pothin Ozanam – Lyon (2013)
Conservatoire de Meyzieu (2013)

Extrait

01. Les esprits du livre : Le temps, le temps
Chanté par les élèves de CM2 de l’école St Pothin Ozanam

Paroles
Le temps, le temps,
Passé, pourtant
Après, avant,
Devient présent

le temps, le temps,
passé, pourtant
après, avant,
voyage

La première page d’un livre et tu es sur le seuil
Un pont vers l’autre rive sur un tapis de feuilles

La deuxième page d’un livre tu es dans ton fauteuil
des histoires qui s’écrivent dans le fond de ton œil

Une page, deux pages, trois pages se tournent
Tu pars en voyage et la nuit, le jour
tempête de lettres, le temps se craque
un tourbillon de mots prend contrôle de ta barque

Le vent se lève, le tonnerre gronde
C’est par ce hublot que tu regardes le monde
Les phrases, les mots, les sons frappent à ta porte
T’emportent, te portent, te servent d’escorte

le temps, le temps,
passé, pourtant
après, avant,
devient présent

le temps, le temps,
passé, pourtant
après, avant,
voyage